L’épreuve de James Dashner – Tome 01

Tome 01 : Le Labyrinthe

 

Quand Thomas reprend connaissance, sa mémoire est vide, seul son nom lui est familier… Il se retrouve entouré d’adolescents dans un lieu étrange, à l’ombre de murs infranchissables. Quatre portes gigantesques, qui se referment le soir, ouvrent sur un labyrinthe peuplé de monstres d’acier. Chaque nuit, le plan en est modifié.
Thomas comprend qu’une terrible épreuve les attend tous. Comment s’échapper par le labyrinthe maudit sans risquer sa vie ? Si seulement il parvenait à exhumer les sombres secrets enfouis au plus profond de sa mémoire…

Mon Avis : Depuis que j’avais lu la quatrième de couverture, cette saga littéraire m’intriguait et me tentait. Mais avant de la commencer, j’attendais que le troisième tome, soit le dernier de la saga, sort en libraire car c’est une de mes nouvelles règles pour ce genre littéraire qui est la Dystopie, soit attendre la sortie de tous les tomes avant de commencer à la lire pour éviter d’être frustrée et mourir d’impatience. Je ne regrette pas du tout d’avoir attendue car la fin de ce premier tome est assez énigmatique et donne envie de lire la suite.

****Ce roman est différent des autres car on entre de suite dans le vif du sujet et cela dès les premières lignes. Tout comme le héros, Thomas, on arrive dans un univers où on ne sait rien et qui nous fait poser pas mal de questions qui reste un certain moment sans réponse. Le lecteur, comme Thomas d’ailleurs, est, durant sa lecteur, un peu perplexe et cherche des réponses aux nombre questions qui nous viennent à l’esprit. Ce personnage principal est à premier abord un garçon complètement paumée, ce qui est normal compte tenu des circonstance, mais il devient de plus en plus sûr de lui et téméraire même s’il ressent quand même de la peur. La première partie sert à planter le décors, à nous faire comprendre le mécanisme du Labyrinthe où le héros a atterri et à avoir une première aperçu des personnage.

****J’ai eu du mal avec ce début car je l’ai trouvé lent et je n’arrivais pas à entrer dans l’histoire. Cependant, une fois que l’action commence un temps soit peu et que l’histoire devenait de plus en plus intriguante, je n’ai pas lâcher mon livre. Pour moi, ce moment est marqué par l’arrivée de Teresa et à partir de là, Thomas ressent encore davantage le sentiment qu’il connaît plus ou moins le lieux où il se trouve, impression qui ne le lâche pas depuis qu’il est arrivé. Le personnage de Teresa ne m’inspire pas confiance et ce depuis son arrivée, je la trouve bizarre comme si elle savait quelque chose. J’espère me tromper sur elle mais on sait bien que dans ce genre littéraire tout peu arriver.

****Tout les personnages secondaires possède un rôle bien particulier à jouer et on ne peut que s’attacher à certains et détester d’autres. Je dois avouer que j’ai une petite préférence pour Newt que je trouve réfléchie et fidèle puis Minho qui sort des répliques inattendues qui me font bien rire. J’espère que dans les prochains tomes, on en apprendra un peu plus sur eux et qu’ils seront mis un peu plus en avant même s’ils tiennent déjà une place importante dans ce premier tome.

****L’élément qui m’a le plus emballé est l’intrigue en elle-même. En lisant la quatrième de couverture et en commençant le livre, je ne voyais pas du tout où l’auteur voulait nous emmener et je ne faisais même pas de supposition car je n’en avais même pas. Ce premier tome nous offre quelques réponses à nous questions, pas à toutes mais à une bonne partie quand même, et je ne voyais pas du tout ça venir. Les révélations qui ont été faite m’ont étonné car le pourquoi du comment du labyrinthe est assez surprenant tout comme l’identité des personnages dans le labyrinthe est troublant.

****Ce livre est un très bon premier tome qui nous plante de suite dans le contexte. Le début est un peu long et lent mais une fois qu’on est dedans, les interrogations et les actions s’enchaînent. Je crois bien que c’est une des première fois où je n’arrivais pas à faire de suppositions sur les questions que je me posais parce que j’en avais aucune idée. Les dernières chapitres s’enchaînent et on tombe souvent de haut en apprenant la vérité. La fin est un final comme je les adore, soit bien mystérieux avec de l’émotion et un épilogue qui laisse limite la bouche ouverte et où tu te dis «Quoi ?».

Vidéo officielle américaine :

Publicités