Beautiful Disaster de Jamie McGuire – Tome 01

Tome 01 :

Travis Maddox est sexy, bâti comme un dieu et couvert de tatouages. Il participe à des combats clandestins la nuit, et drague tout ce qui bouge le reste du temps. Exactement le genre de mec qu’Abby doit éviter si elle veut reprendre sa vie en main. Mais Travis insiste et lui propose un pari. Si elle gagne, il renonce au sexe pendant un mois. Si elle perd, elle s’installe chez lui pour la même durée. Ce que Travis ignore, c’est qu’il a affaire à bien plus joueur que lui. Une fois toutes les cartes abattues, seront-ils vraiment prêts à suivre les règles établies ?

Mon Avis : J’avais tellement hâte de lire ce roman, étant donné toutes les excellentes critiques que j’avais pu lire des lecteurs qui l’avait lu en version originale, que je me suis dépêchée d’aller l’acheter le jour de sa sortie. Et en le finissant, j’avais compris pourquoi beaucoup de lecteurs avaient été autant enthousiaste avec ce livre. Tout comme eux, j’ai dévoré ce livre et je l’ai bien évidemment adoré. On peut couper le livre en deux partie, une première où les deux personnages s’apprivoisent, se tournent autour, une deuxième où on apprend davantage sur le passé d’un des personnages et où ils affrontent les problèmes comme ils peuvent ensemble.

****En commençant le livre, on fait la rencontre d’Abby qui est à première vue une personne tout à fait normal et banal. Bien évidemment, il ne faut jamais ce fier aux apparences et dans la deuxième partie du livre, on en découvre davantage sur elle et sur son passé et personnellement, j’ai été très surprise par ce qu’on apprend. Cette héroïne est une jeune femme a qui on peut facilement d’identifier car on peut se voir à travers elle, elle agit comme toute jeune femme de son âge, elle est posée et essaye de ne pas trop faire parler d’elle. Elle y arrive très bien jusqu’au jour où elle tape dans l’oeil de Travis.

****Disons le clairement, ce dernier peut faire craquer n’importe quelle lectrice que cela soit physiquement car il est décrit comme étant un très beau garçon, mais aussi mentalement car il a son côté touchant. Tout comme la plupart des lectrice, j’ai complètement succombé à ce personnage. Ce qu’on peut relever chez lui c’est qu’il est persistant et aime avoir ce qu’il veut. En effet, même si Abby le rejette, lui il insiste et il fait bien d’insister d’ailleurs car tous les deux sont touchant ensemble et se complètent. J’ai adoré cette partie car j’ai complètement craqué pour ces deux personnages notamment Abby qui essaye de faire ce qu’elle pense être bien pour elle même si ce n’est pas forcément le cas; puis Travis qui met tout en oeuvre pour avoir ce qu’il souhaite.

****La deuxième partie m’a tout autant séduite. Elle est plus rythmée de part les nombreuses péripéties qui arrivent aux personnage et également avec les révélations sur les personnages qui sont plus ou moins étonnantes. On ne voit pas les pages se tourner tellement on est pris par les actions qui s’y passe mais également par les nombreuses émotions qu’on ressent. Ce couple est authentique et surtout il nous fait vibrer. On a envie de suivre leurs aventures et de savoir comment ils vont surmonter telle ou telle épreuve.

****J’ai beaucoup aimé ce roman qui nous fait passer par différentes émotions et qui fait suivre deux personnages qui sont écrit d’une telle façon qu’on a l’impression qu’on les connaît parfaitement. C’est écrit de telle manière qu’on a envie de savoir ce qu’il va leur arriver et comment ils vont traverser les embûches qu’ils vont croiser sur leur chemin. C’est une excellente romance où on a pas du tout envie d’arriver à la fin et de quitter ce couple à qui on s’est tellement attaché.

****Ce roman nous a permis également de découvrir des milieux qui ne sont pas souvent mis en avant dans les livres, ou en tout cas pas de manière aussi authentique. Heureusement la fin de ce roman ne signe pas les adieux d’Abby et Travis, ou en tout cas pas complètement car d’autres tomes sont prévues et ils seront centrés sur les frères de Travis. Le moins que je puisse dire c’est que je suis impatiente de lire ces romans et d’en apprendre davantage sur cette famille tout en revoyant le couple de ce premier tome.

The Edge of Never de J. A. Redmerski – Tome 01

Tome 01 : Loin de tout

Camryn n’a jamais voulu se contenter d’une petite vie tranquille. À vingt ans, alors qu’elle croit que son avenir est sur des rails, elle perd son petit ami dans un accident de voiture.
Tout s’écroule. Cédant à un élan irrésistible, la jeune fille décide de tout plaquer pour aller voir ailleurs – et s’y perdre, avec un peu de chance.
C’est alors que son chemin croise celui d’Andrew, vingt-cinq ans, qui n’a pas été épargné par la vie lui non plus. Ces deux paumés font route ensemble et retrouvent ce qu’ils cherchaient sans le savoir : l’espoir. Camryn se sent vivre plus intensément depuis qu’elle a rencontré ce compagnon de route audacieux, drôle et incroyablement séduisant. Ce road trip improvisé marque le début d’une nouvelle existence exaltante. Mais l’insaisissable Andrew cache un secret qui pourrait faire de ce voyage le dernier.

Mon Avis : J’ai acheté ce livre sur un coup de tête car je voulais lire un roman de New Adult que je n’avais pas encore en livre ou en ebook, je suis tombée sur ce livre même si à la base, la quatrième de couverture ne me tentait pas plus que cela. En fait, je ne savais pas trop à quoi m’attendre. C’était principalement l’idée du road trip qui me refroidissait un peu. Mais je me suis finalement dis pourquoi pas car pour le moment, aucun roman de New Adult ne m’avait déçue. J’ai donc commencé ce roman un peu en reculons et avec de l’appréhension.

****Ce roman met en scène Camryn qui a perdu son petit ami il y a peu de temps. Sur un coup de tête, elle décide de partir et de prendre un billet de bus sans savoir où elle part. Elle décide de suivre son instinct et de voir au jour le jour où la route l’amène. Dès les premières pages, j’ai trouvé ce personnage très courageux car il faut en avoir pour décider de tout plaquer et de partir sans savoir vraiment où est notre point d’arrivée. Elle décide tout simplement de vivre sa vie sans trop poser de questions et d’agir en conséquence. Elle est bien déterminée à ne pas revenir en arrière et de poursuivre cet objectif. Au cours de son trajet dans le bus, elle fait la rencontre, un peu par hasard et sans trop vraiment le vouloir, d’Andrew.

****Tout comme Camryn, Andrew ne possède pas une vie idyllique, et on l’apprend au fil de l’histoire. Il possède une certaine peur en lui mais il ne le montre pas, il se voile facilement la face et sa rencontre avec Camryn va peu à peu lui faire réaliser certaine chose. Je me suis plus attachée à Andrew qu’à Camryn, je ne pourrais pas trop vous dire pourquoi, sûrement à cause de ce qu’il vit. Ils apprennent à se connaître, avec de la réticence de la part de Camryn, et ils décident finalement, au fur et à mesure des circonstances, de partir sur les routes, de ne pas regarder en arrière. Je ne vous cache pas que j’ai trouvé le début un peu long à se mettre place, j’ai donc mis un certains temps à rentrer dans l’histoire. Cependant une fois que j’étais bien dans le récit, j’ai été captivée par les décisions que prennent les protagonistes.

****Dans ce petit laps de temps que dure leur road trip, on les observe grandir en ensemble et s’attacher l’un à l’autre. Ce roman marque l’évolution que peut subir des personnes après des épreuves plus ou moins marquantes et difficiles. Dans le dernier tiers du livre, j’ai eu des frissons et j’appréhendais autant que les personnages. J’étais scotchée au roman, je vivais l’instant avec les personnages. Ce roman nous fait réfléchir sur certains points. Surtout il aborde tout type de sujets et de façon très subtil, cela sans trop en faire et sans plomber l’ambiance. Ce premier tome m’a fais prendre conscience que rien n’est acquis et que des concours de circonstances ont la possibilité de changer ta vie. Ce roman m’a tout simplement fait croire aux rencontres imprévues qui peuvent tout changer.

****Un roman dont j’ai mis un certain temps pour apprécier ma lecture mais qui, au fil des pages, m’a fait prendre consciences de certaines choses. Les deux protagonistes sont touchant du fait des drames qu’ils ont connus ou qu’ils connaissent, mais également du fait qu’ils croient qu’ils vont parfaitement bien et qu’ils ont tourné la page sur certaines choses qu’ils ont vécu alors qu’ils les ont juste enfoui au plus profond d’eux-mêmes. Le dernier tiers est prenant, addictif, on ne sait pas trop comment cela va se terminer car on se dit que dans ce genre de roman, tout peut arriver. Un très beau roman qui traite de différents sujets qui sont bien abordés et qui met en en avant des messages qui reste dans la tête. La fin du livre fait une fin en elle-même mais je suis quand même curieuse de lire le second tome de cette saga.

Beachwood Bay de Melody Grace – Tome 01

Tome 01 : Unbroken

«Ma mère m’a toujours dit qu’il existait deux formes d’amour : la brise légère et l’ouragan. Emerson Ray fut mon ouragan… »

Juliet est tombée folle amoureuse d’Emerson l’été de ses 18 ans dans la maison appartenant à ses parents en bord de mer. Après une relation passionnelle, le beau ténébreux la laisse tomber subitement. Quatre ans plus tard, Juliet a poursuivi ses études, surmonté tant bien que mal cet abandon et construit une relation équilibrée avec un garçon très bien, gentil et attentionné. Ses relations avec sa famille ne sont pas au beau fixe depuis qu’elle a perdu sa mère, autre cicatrice encore ouverte, mais elle refuse d’y penser et s’est forgée une carapace protectrice en se murant dans l’oubli et en avalant cachet sur cachet.
Quand son père veut vendre la maison de la plage, Juliet y retourne trier ses affaires et, comme elle le craignait, croise Emerson qui habite toujours là. Un simple regard et toute la passion ressurgit subitement. Sincère ou manipulateur, Emerson va tout faire pour récupérer la jeune fille, aux prises avec un dilemme déchirant : choisir entre les deux garçons…

Mon Avis : J’ai d’abord été attirée par ce roman à cause de la couverture qui n’a pourtant rien d’exceptionnelle mais qui m’a tapé dans l’oeil. Ensuite, l’accroche du livre a fini par me convaincre qu’il fallait que je lise ce livre. Puis le résumé du livre m’a rassuré sur le fait qu’il ne fallait pas que je passe à côté de cette histoire. En lisant la quatrième de couverture, on se dit que c’est un livre comme un autre. Peut-être que c’est vrai mais quand on me parle dans un résumé d’un ancien premier amour, je suis de suite attirée par l’histoire.

****Le livre débute avec l’arrivée de Juliet dans la ville où se trouve sa maison de vacance. Maison qu’elle doit ranger et vider de ses objets personnels car elle doit être vendu. Peu à peu, on découvre que cette maison fait remonter beaucoup de souvenir chez Juliet, des bons comme des mauvais. On apprend dès le début du roman, qu’il y a quelques années pendant tout un été, elle avait vécu une histoire d’amour avec un jeune homme, Emerson, qu’elle n’a jamais vraiment réussi à oublier. On découvre tout au long du roman, des moments de leur histoire passée mais on ne sait jamais vraiment ce qu’il s’est passé pour que leur histoire finisse et que les deux personnages ressentent de la rancoeur et du regret. Pour savoir, il faudra apprendre la fin du roman et ensuite on comprend mieux certaines certaines réactions des personnages.

****Juliet peu après son arrivée dans son ancienne maison de vacance pour la vider, tombe par hasard sur son ancien premier amour. Dès qu’ils se retrouvent on ressent qu’il y a encore de l’alchimie entre eux et une grande attirance. Comme je l’ai évoqué précédemment, on sent que cette dernière a un peu de ressentiment envers lui et on se demande bien pourquoi et pareil du côté d’Emerson. Mais ce point ne les empêche pas d’être attirés comme des aimants l’un envers l’autre. On sent qu’ils ont besoin d’être ensemble même s’ils savent très bien que leur relation est pleine de non-dits et que leur rupture les a marqué tous les deux. Entant que lecteurs, on ne sait pas vraiment ce qu’il s’est passé pendant cette rupture, ni qui a rompu, ni pourquoi mais on comprend qu’ils n’arrivent pas entièrement oublier leur passé commun même s’ils insistent en disant que cette histoire est derrière eux.

****Emerson est un personnage a première vu fort et déterminé. Au début lorsqu’il revoit Juliet pour la première fois après quelques années, on ne sait pas vraiment si cela lui fait plaisir ou non mais au fil des pages, on apprend à le connaître mais toujours à travers Juliet. Je n’ai pas compris certaines de ses paroles, ni certains de ses actes mais après avoir lu la scène de leur rupture et le pourquoi du comment, les pièces du puzzle se sont mis dans l’ordre. Juliet est une jeune femme qui est devenu, après la mort de sa mère, le vilain petit canard de sa famille. On comprend pourquoi elle ne porte pas vraiment sa soeur et son père dans son coeur après les avoir rencontré. Elle ne leur ressemble pas du tout. Cependant, il y a une petite chose que n’ai pas trop apprécié chez ce personnage. Elle subit beaucoup de chose de la part de ses derniers et elle ne leur dit rien. Elle se laisse un peu trop faire et n’ose pas s’opposer à eux en élevant la voix pour bien se faire entendre. Lorsqu’elle est en présence d’Emerson, je l’apprécie d’autant plus. Elle est elle-même et ne cherche pas à faire plaisir à quiconque.

****J’ai passé un excellent moment avec ce roman rempli d’émotions. J’avais hâte de savoir la fin pour avoir la réponse à mes questions et également pour savoir comment les personnages allaient pouvoir se retrouver. Le fait que la relation entre les deux personnages est remplis de non-dits rend intéressant leur rapprochement. J’ai hâte de lire le deuxième tome qui sera sur la jeune soeur d’Emerson.

Vidéo officielle française :

 

Falling de Jasinda Wilder – Tome 01

Tome 01 : Te succomber

 

« Je n’ai pas toujours été amoureuse de Colton Calloway ; j’ai d’abord été amoureuse de son petit frère, Kyle. Kyle fut mon premier amour… »
A 18 ans, Nell est inconsolable. Kyle, à la fois son meilleur ami et l’amour de sa vie, l’a quittée. Elle sombre dans un chagrin fou dont personne ne semble pouvoir la tirer.
Deux ans plus tard, la jeune femme croise le chemin de l’insaisissable Colton, le frère aîné de Kyle. La douleur est toujours vive, mais une irrésistible pulsion l’attire vers lui. Passion ? Fureur de vivre ? Un lien unique les unit et les consume au plus profond d’eux-mêmes. Colton pourra-t-il redonner à Nell le goût d’aimer ?

Mon Avis : En lisant la quatrième de couverture, je ne pouvais qu’avoir envie de lire ce roman. Je suis attirée par les histoires d’amour surtout quand il y a du drame. Je ne sais pas trop si c’est vraiment recommandé pour mon moral après mais avec ce genre de roman, je suis attirée dans l’histoire dés la première page. En lisant le résumé, on devine assez vite que ce roman va être divisé en deux parties dont une qui va être assez émouvante à lire. Je m’y étais préparée mais j’ai été surprise d’être autant touchée par certaines scènes. Pourtant, j’ai trouvé ce roman assez inégale.

****Ce premier tome suit le personnage de Nell, une jeune adolescente qui a grandi avec son voisin de son âge, Kyle. Depuis leur naissance, ils ont tous partager ensemble et c’est tout naturellement qu’ils tombent amoureux l’un de l’autre. En lisant leurs moment ensemble, on ne peut que ressentir l’envie de partager une histoire comme celle-ci avec l’être aimé. Nell est une adolescente comme toutes les autres. Elle ressent les mêmes peur que les autres, elle a les mêmes envies et elles se posent les mêmes questions que toutes les autres adolescentes.

****Avec Kyle, ils sont fusionnelle et complémentaire. Ce dernier est un jeune homme commun qui n’a pas peur de montrer son amour pour celle qu’il aime. Tout comme sa copine, c’est un adolescent comme tous les autres. C’est sûrement pour cela que leur histoire m’a autant touché, c’est parce que leur histoire peut être celle de n’importe qui. On arrive facilement à s’identifier à eux, ce qui fait que lors du drame j’ai ressenti autant de peine. Drame qui vient subitement et qui va changer la vie de l’héroïne. En effet après quelques années d’amour, Kyle meurt dans un accident qui aurait facilement pu être évité. C’est pour cela qu’à partir e ce moment-là, Nell va ressentir autant de culpabilité. Cette première partie est donc celle que j’ai préféré et qui m’a fait ressentir le plus d’émotions. Les personnes m’ont touché et je voulais savoir comment Nell allait pouvoir surmontait sa peine.

****Comme je le disais précédemment, ce livre est inégale dans le sens où la deuxième partie n’est pas à la hauteur de la première partie. Cette deuxième partie se passe quelques années plus tard et le personnage de Nell m’a agacé par moment. Elle n’a plus grand chose à voir avec celle qu’elle était au début du roman. Ceci est assez compréhensible après ce qu’elle a vécu mais cela n’explique pas et n’excuse pas tout. J’ai eu du mal à la comprendre dans certains de ses choix. Le grand frère de Kyle, Colton, est très présent dans cette seconde partie. Ce dernier et Nell vont se livrer l’un à l’autre et ils vont réussir à se «sauver» mutuellement en se soutenant.

****J’ai apprécié de découvrir le passé de Colton dont je ne me doutais absolument pas. Mise à part ce point, je n’ai pas apprécié plus que cela cette partie. Les personnages tournaient un peu en rond ce qui fait que l’histoire n’avançait pas plus que cela. Leur rapprochement va un peu trop vite. J’ai compris les sentiments de Colton mais ceux de Nell, on a l’impression qu’ils sortent de nul part et qu’ils viennent d’un coup. L’auteur a davantage joué sur la culpabilité qu’elle ressentait et pas assez sur les autres émotions qu’elle pouvait ressentir. Dans l’ensemble, dans cette deuxième partie, il ne se passe pas grand chose ce qui fait que la fin arrive assez vite et ce sans s’en rendre vraiment compte.

****Ce livre commence donc très bien avec une première partie très touchante où les personnages se livre vraiment. Mais la suite n’est pas à la hauteur, elle paraît «vide» après avoir lu un début très prometteur et elle est bien trop rapide. Au fil des pages, je me suis sentie de plus en plus éloignée de l’héroïne et à force de tourner en rond, elle me touchait de moins en moins. Le côté dramatique de l’histoire diminuer donc progressivement ce qui est dommage avec une telle histoire.