Merry Gentry de Laurell K. Hamilton – Tome 05

Pour lire ma critique sur les tomes 01 à 03: ici
Pour lire ma critique sur le tome 04 : ici

Tome 05 : Sous le souffle de Mistral

https://i2.wp.com/i69.servimg.com/u/f69/14/49/55/72/97822915.jpg

« Je suis Merry Gentry. Héritière potentielle du trône de la cour Unseelie. En tentant de
prouver ma fertilité à ma tante, la Reine de l’Air et des Ténèbres, j’ai réveillé des pouvoirs endormis depuis des siècles. Je ne connais pas mes propres limites, et peut-être ne les
connaîtrai-je jamais… Mes gardes et moi sommes arrivés sur le territoire du Roi Sholto… et qui sait si j’en sortirai vivante. »

Mon avis : Je ne l’ai pas entamé toute de suite après avoir lu le tome quatre car je m’étais toujours pas décidé à l’acheter. Même si le précédent tome était beaucoup mieux que le troisième tome, j’avais toujours un peu d’appréhension. La raison qui m’a fait acheter le tome est la sortie du tome six dont j’étais vraiment impatiente de le lire. Je l’ai lu vite et je ne regrette pas d’avoir attendu pour le lire car comme cela, je n’ai pas besoin d’attendre pour commencer la suite. C’est un tome qui m’a surprise mais du bon côté.

****Le récit commence tout de suite après la fin du précédent tome, Merry est toujours chez sa tante. Malgré tous les problèmes qu’elle a rencontré ces derniers jours, ce n’est pas pour cela que cela va s’arrêter, bien au contraire. Le premier chapitre m’a refroidi car je l’ai trouvé trop long et lent mais une fois ce chapitre lancée, ma lecture s’est faite toute seule. On pourrait diviser ce livre en deux partie avec en première partie où il ne se passe pas grand chose niveau action mais où les pouvoirs de Merry sont mis en avant, ce qui fait qu’on en apprend beaucoup plus sur eux. La première partie est consacré à la princesse, Mistral et Abloec. Ce dernier est un personnage vraiment très secondaire dans les précédent tome, ici on apprend à le connaître et on nous révèle sa véritable nature, ses véritables pouvoirs qu’il possédait avant de les perdre. Quant à Mistral, il est loin d’être un gentleman et de faire passer le plaisir des uns avant le sien, mais bon on peut le comprendre ainsi que toute la garde. Cette première partie met également l’accent sur les transformation que subie la Féerie grâce ou à cause (tout dépend du point de vue des personnages) des pouvoirs de Merry. Ce que j’aime avec ses pouvoirs c’est qu’elle nous permet de nous apprendre qu’elles étaient les véritables statuts et pouvoirs des Sidhes.

****La seconde partie commence dès l’arrivée de la troupe chez les Sluaghs et là tout s’enchaîne. Dans le premier tome, j’avais apprécié le personnage de Sholto, le roi des Sluaghs et j’avais hâte de le revoir et d’en apprendre plus sur lui ainsi que sur son peuple. Lors de ces scènes, on apprend pas mal de chose surprenante et qui vont jouer un rôle, je pense, dans les tomes suivants. Une des décisions de Sholto m’a néanmoins surpris et c’est ce que j’aime dans cette saga, on peut s’attendre à tous chez les personnages même si on pense qu’on a réussi à les cerner, on peut toujours être surpris.

****Une des raisons qui fait que j’ai beaucoup aimé ce tome s’est encore une fois dû au personnage de Doyle. Depuis le précédent tome, il ne cesse de m’étonner et de me surprendre. Il se dévoile de plus en plus et cela fait de très belle scènes, il ne cherche plus à cacher ce qu’il ressent et il y fait face. Une des scènes qui m’a le plus plu se trouve dans le chapitre huit, où il est limite au porte du désespoir face au constat qu’il fait vis à vis des conséquences qu’a provoqué l’union charnelle entre la princesse et le Seigneur des Tempêtes. Sans parler des derniers chapitres où j’ai trouvé, durant une scène où Doyle forçait Merry à fuir en voiture, qu’il y avait une certaine alchimie, intensité entre eux. C’est une des raisons qui me rend vraiment impatiente de lire la suite.

****Selon moi, ce tome marque un certain tournant pour Merry. À la fin du tome, elle se rend de ce qu’elle veut vraiment. Au fil des tomes, ses pouvoirs ne cessent de progresser et je me demande quelles seront les conséquences à cette évolution. Cela faisait longtemps que je n’avais pas pris autant de plaisir à lire un tome de cette saga.

Publicités

6 réflexions au sujet de « Merry Gentry de Laurell K. Hamilton – Tome 05 »

  1. Coucou

    tu as l’air d’avoir passé un agréable moment mais c’est ce que j’ai remarqué en lisant les 2 premières tomes de Merry c’est qu’il y a des longueurs surtout à chaque début de tome.
    Bon va falloir que je poursuive ma lecture alors 🙂

    Bon week end
    Biz

  2. coucou! bien moi j’ai été déçue par ce tome 5 qui était très court et avec peu d action a mon goût ce qui ma fait hésité a acheter le tome 6 mais j ai vu plein de bonne critique le concernant donc là j’ai presque fini de le lire 🙂

    • Je viens de rentrer en vacance, c’est pour cela que je ne vois que ton commentaire.
      Heureusement que tu as décidé de lire le tome 6, je l’ai dévoré et il me tarde vraiment de lire le tome 7.

  3. alors elles se sont bien passé tes vacances? et oui ce tome 6 était pas mal!! ça y est tu a acheté riley jenson le tome 5? lol

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s